A la recherche des fontaines

Publié le 1er mai 2019

C’est une mission impossible qui a été entreprise !
Faire l’inventaire des fontaines de Plourin.
Beaucoup ont été drainées, enfouies, bouchées, recouvertes...

Bravo à Yves Martin pour avoir fait un inventaire ; il y a déjà plus de 20 ans !
Le remembrement, les changements de pratiques étaient déjà passés par là. Et depuis bien des modifications ont encore été apportées.

Alors, munies de cet inventaire incomplet, avec des erreurs sur les noms propres également, et convaincues que seules l’exploration du terrain et l’appel à la mémoire des habitants de Plourin pourraient vraiment les aider, Elisa Mahé et Muriel Rouzic se sont lancées, par tous les temps, sur des chemins parfois improbables, à la recherche des sources et des fontaines.
Et comme assez souvent, en relation avec une source il y avait aussi un lavoir, elles ont ajouté les lavoirs à leurs recherches. Ils seront donc présentés ensemble ici.
Elisa et Muriel ont bénéficié de la mémoire et de l’aide précieuse de certains Plourinois et Plourinoises qui les ont reçues chez eux chez elles et qui se sont fait un plaisir de raviver leurs souvenirs pour les transmettre aux chercheuses curieuses et passionnées.

Fortes de leurs trouvailles et de leurs informations , Elisa et Muriel ont alors proposé à Tenzoriou d’organiser des chantiers de redécouverte et de dégagement de ces édifices oubliés souvent mais dignes de figurer au patrimoine de Plourin !
Sur des terrains publics ou privés, en limite de commune parfois, des chantiers furent donc entrepris avec de belles réussites !
Et il faut rendre hommage ici aux propriétaires de domaines privés qui sont quelquefois les meilleures garants de leur patrimoine.
Quand ils veulent bien le mettre à disposition d’une association totalement bénévole, c’est une grande joie, et nous les avons bien entendu grandement remerciés.
Quand ils refusent absolument qu’on entre sur leurs terrains, c’est bien dommage, nous le regrettons, car la mémoire est un bien commun.

Nous n’avons pas terminé cet inventaire très long.
Et quand des chantiers ont été entrepris, il faudrait bien sûr que l’entretien se poursuive, la végétation reprend si vite ses droits !
Il faudrait que d’autres prennent la suite, pas à pas.
Nous avons été souvent très émues nous-mêmes par les émotions perçues chez nos interlocuteurs, qui aimaient raconter des histoires, évoquer leurs souvenirs de telle ou telle fontaine dont l’eau était si bonne à boire, de tel ou tel lavoir où se rendaient les grands-mères...
Nous pensons que cela vaut vraiment le coup de faire ce travail, que nous aurions aimé prolonger par un inventaire des puits. Nous en avons photographié quelques uns bien visibles. Nous aurions aimé en voir d’autres.
Ce travail ne peut être pérenne à deux seulement.
D’autant qu’il y a eu aussi des recherches en archives, en cartographie, sur les cadastres...

Et puis quelque chose me hante : certaines fontaines ont complètement échappé à l’investigation, leur souvenir très fragmentaire ne demeurant que dans la mémoire de quelques amoureux...et peut-être que c’est bien ainsi. Peut-être qu’il faut préserver de la folie touristique des humains certains lieux. On crée sur la Terre actuellement des sanctuaires où flore et faune peuvent vivre librement sans risque de destruction.
Notre travail était et reste un travail de mémoire.
Mais il peut demeurer au cœur de certains d’entre nous une source sauvage, cachée, mystérieuse, comme les révéraient certains peuples, qui continuera de couler- nous l’espérons- et dont seule une oreille attentive peut encore percevoir le murmure.

Muriel

Cartographie des zones humides de Plourin


Inventaire avec les modifications actuelles éventuelles et nos remarques

La fontaine et le lavoir de Pen an Dour actuellement

Kerleo
Le lavoir a été nettoyé par les associations Mein o Kanan de Landunvez et Tenzoriou Ploerin.
La fontaine dit l’inventaire se trouvait à moins de 3 mètres du lavoir.
Elle a été retrouvée par J.L.Guennegueus de Mein o Kanan dans le talus à gauche du lavoir, complètement enfouie.

Kerinizan Nevez

Keriliez

L’aventure Kerilies a été détaillée à la rubrique Chantiers.

Nous avons appris qu’il y avait un second lavoir à Kerilies, en face du portail de Mr et Mme Genet, entre l’ancien chemin et le cours d’eau. Il n’y aurait plus d’eau mais il resterait des pierres.

Ce qui est très regrettable concernant la source de Kerilies c’est qu’elle continue à couler sur la route ! Et malgré nos signalements aux municipalités de Landunvez et Plourin il semble que rien ne sera fait pour que la source puisse couler ailleurs que sur la route, gênant les agriculteurs, les riverains, et aussi les randonneurs et cyclistes qui l’empruntent régulièrement.

Et de l’eau de source qui coule sur la route ce n’est ni écologique ni productif ni esthétique !

Kergadiou

une des trois fontaines sacrées de Plourin, qui mériterait une restauration ; comme tout le manoir d’ailleurs qui tombe en ruines.
Notre Dame de bonne nouvelle

Kerganabren

source retrouvée au cours d’une recherche grâce à Michel et Christiane Le Houerou

Kerarzic

Nous avons fait plusieurs expéditions à Kerarzic avec Elisa, dont une mémorable...
Ce petit lavoir ne paie pas de mine mais je trouve que les photos sont très belles et il mériterait une réhabilitation et une meilleure réputation...ainsi que la source !

Kervaoret

Encore un chantier qui a permis à Tenzoriou de retrouver lavoir et fontaine grâce aux indications du propriétaire des lieux.

Kergounézoc

Grâce aux propriétaires, Monsieur et Madame Nédélec, les lieux sont parfaitement entretenus et cela fait plaisir à voir ! Même le chien semble apprécier la quiétude de son environnement.

JPEG

Kerizaouen
Manoir moulin lavoir fontaine entretenus

Lanrinou

Ici encore ce sont les propriétaires qui m’ont montré l’emplacement de l’ancien lavoir où ils ne s’étaient pas rendus depuis des années ! merci donc d’avoir ravivé vos souvenirs pour les partager ! Il y avait deux lavoirs.

JPEG

une source se trouve maintenant enfouie dans la prairie au-delà du bosquet :
la fontaine se trouvait dans une prairie à 50m à l’ouest de la ferme ; elle a été détruite , drainée, ainsi que le lavoir, en 1984, enfouis tous deux afin d’assainir la parcelle. Jean Lainé voulait conserver les pierres mais il est arrivé trop tard le jour où la source fut comblée...

JPEG


Kerdusval

Nous avons bien ri en découvrant "Kerdusval plage", la rivière. Nous avons aussi pu voir l’ancienne écluse du moulin, et l’emplacement de la source comblée.

Lilouarn

Streat Ledan. Toulran.

la source de Streat Ledan se trouve actuellement comblée et enfouie

Le lavoir de Toulran est bien entretenu par la famille de Forges

Les sources du bourg

la source de Croaz aoter a été comblée et enfouie
la source de Ty ar Poul (ou Pratividec) , son beau lavoir et sa rivière ont été régulièrement entretenus et Tenzoriou y a fait de belles visites.

Kermaïdic

une visite patrimoniale lors de l’été 2019 devrait permettre aux visiteurs de voir source, lavoir, rouissoir à lin....


Kerdrouch

malgré nos efforts nous n’avons pu retrouver la fontaine de Kerdrouch

Kerbaol

malgré nos recherches, Alice et moi n’avons pas retrouvé les sources de Kerbaol

Mabetor
Elisa a retrouvé ce lavoir bien entretenu par des particuliers.

Kerarboulchen

je n’étais pas présente lors de cette recherche menée par Elisa et un groupe de l’association qui a rencontré le propriétaire Henri Arzel ; il leur a montré :
- le toulin envahi de "laîches", lieu de nidification des canards
- les restes de la voie ferrée en friches
- le village des lépreux dans la prairie et l’espace qui servait à mettre le cours du défunt afin de la laver et de le purifier ; et aussi pour empêcher les animaux de s’en approcher

Rubrat

je ne reviendrai pas ici sur la fontaine et les lavoirs de Rubrat, les seuls connus de tous les Plourinois avant que nous commencions nos recherches.
Le grand lavoir de Rubrat était entretenu par les élèves de l’école de temps en temps. Il a bénéficié de gros chantiers de la part de l’association, qui ont permis de dégager le deuxième lavoir et de mettre en valeur l’ensemble.
Rubrat est traité dans la rubrique : recherches de trésors et chantiers.


Milin an escop

Beau domaine privé qui possède encore moulin, fontaine, lavoir

Kerguiabo

n’était pas dans l’inventaire
car sans doute situé trop près de Porspoder ! comme ses menhirs inconnus de la plupart des Plourinois
nous avons pu visiter les lieux et dégager un peu la fontaine

Tregarn

la fontaine a été dégagée et mise en valeur par son propriétaire

JPEG - 148.7 ko

Keryar

Il es traité abondamment de Keryar dans la rubrique manoirs.
Rappelons que grâce aux propriétaires une belle fontaine imposante, un lavoir, un puits sont toujours en place.

Fontaine Saint-Budoc

La légende de la fondation de l’église de Plourin par Saint-Budoc est racontée ailleurs.
La fontaine Saint-Budoc est donc essentielle à la mémoire de la commune.
Voici les étapes de sa redécouverte par Tenzoriou.
Elle nécessiterait un entretien régulier et une mise en valeur par la commune.


Pen ar Pont

fontaine de la Tour

à la recherche de la fontaine :

La fontaine de Pen ar Pont dite fontaine de la Tour
Oui oui nous l’avons trouvée !
Un premier tour dans les champs en passant sous de nombreux fils électriques, à se demander si on ne va pas se faire secouer (mais on ne voit pas les vaches alors...). Rien.
Nous revenons vers la maison près de la route et du fameux pont ; et chouette la propriétaire est là. Elle nous explique où serait le lavoir (récent) et surtout nous dit : c’est là, vous voyez, dans le bouquet de bambous, c’est là la source !
Et ni une ni deux on y va et notre exploratrice tous terrains tous temps toutes tenues, énergie garantie, Elisa, me précède ; il manque le coupe coupe ou la machette, il va falloir qu’on investisse là-dedans ! ; mais ça ne fait rien ; quelques coups de bottes plus tard et ça y est, la fontaine est là ! Il n’a pas plu cet été, et les tempêtes d’automne ne sont pas arrivées, mais elle est bien remplie ! sous ses lentilles d’eau presque invisible ; elle n’échappe pas au sondage !
Je prends des photos et nous revenons vers la maison ; la dame nous attend bien sûr, elle a envie de savoir ; et nous la remercions de son aide.
Je réalise que nous faisons bien plus que l’inventaire du patrimoine...Nous redécouvrons les trésors de bienfaits que sont les sources, nous remontons le temps, et libérons les fées emprisonnées de l’enchantement qui les retenait prisonnières...

j’avais écrit ce petit texte après notre première exploration.

voici le condensé des recherches :

autrefois en contrebas de Pen ar Pont il y avait deux lavoirs à l’intersection de la rivière.
et au milieu de la prairie nous avons retrouvé, complètement enfouis sous la végétation et les papyrus, un autre lavoir et sa source ;
il a fallu plusieurs explorations avec Elisa, puis un gros chantier de Tenzoriou, pour les mettre à jour....
il y avait des difficultés d’identification de la parcelle, qui était propriétaire...
mais notre obstination habituelle a eu raison de ces incertitudes.
bel endroit qui mériterait lui aussi d’être mise en valeur et visité.

Il me reste à remercier, outre les membres de l’association Tenzoriou Ploerin qui ont
participé aux chantiers de dégagement des sources et des lavoirs, tous nos informateurs que je cite ici ; et si j’en ai oublié qu’ils me pardonnent !
Marie Vaillant pour Trégarn
Jean Lainez pour Lanrinou
Guy Bougaran pour Streat Ledan
Daniel Audrezet pour Kervaoret
Denise Magueur pour Kerguiabo
Joël Corolleur pour Kerdusval
Monsieur Gélébart pour Lilouarn
Christiane Fourn pour Pen ar Pont

et enfin des remerciements et une reconnaissance particulière pour ma compagne d’exploration préférée : Elisa Mahé. Nous partageons la même passion pour la Généalogie, l’Histoire et le Patrimoine. Nous avons bravé la pluie, la boue, les broussailles, escaladé les pierres, passé les fils, les barrières, pour retrouver les sources de ces eaux que nos ancêtres considéraient comme sacrées. Et dont il est bien difficile parfois d’entendre encore le moindre murmure....

Muriel 1er mai 2019

>